Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 15:41

 

Céline Dion est de retour en France pour une série de concerts qui se joue à guichets fermés à Paris-Bercy du 25 novembre au 5 décembre prochain. Mais avant d’aller en Belgique pour entamer cette courte tournée européenne, la star québécoise a décidé de marquer le coup en venant présenter Loved me back to life sur les plateaux de télé français. Le planning promotionnel est impressionnant. C’est par l’émission de Natasha St Pier Les chansons d’abord sur France 3, dont elle est la marraine, que la star a débuté sa tournée des plateaux télé. Comme environ 200 personnes, nous avons pu assister au tournage de l’émission.

 

 

L’enregistrement avait lieu le 12 novembre dernier au Studio Les Lilas à Pré-Saint-Gervais. La chanteuse est arrivée aux alentours de 19h30 dans un fourgon aux vitres teintées. A l’intérieur, en plus des répétitions, elle devait répondre aux questions de Vincent Cerruti. L’animateur de Danse avec les stars l’attendait pour enregistrer une interview radio qui sera diffusée vendredi sur RFM.

Ce n’est qu’aux alentours de 21h30 que le tournage de cette émission exceptionnelle a pu débuter, mais sans Céline Dion. Vincent Niclo et Tal sont venus chacun leur tour enregistrer leur chanson de promotion puis Natasha St Pier, qui présente l’émission a enregistré des lancements de sujets en s’adressant à Céline Dion alors que celle-ci n’était pas encore entrée sur le plateau.

 

Ce n’est qu’à 22h10 que le tournage classique de l’émission a pu débuter avec une Céline Dion extrêmement généreuse, contente d’être là. L’émission s’ouvre sur le titre S’il suffisait d’aimer, entonnée par la troupe de l’émission. C’est la diva elle-même qui viendra terminer la chanson, au plus grand bonheur des fans, déchaînés. Comme c’est la coutume de l’émission, une fois installés dans le canapé, chacun des chanteurs de la troupe a interprété un des titres de la star. La chanteuse était très à l’écoute des artistes et parfois même émue, notamment lorsque Lisa Angel a brillamment interprété Ce n’était qu’un rêve ou plus tard quand Sonia Lacen, découverte dans The Voice a interprété l’une des chansons les plus dramatiques du répertoire de Céline, Vole. Cependant, on peut regretter que la chanteuse n’ait pas souvent joint sa voix à celles des jeunes chanteurs, qu’elle préférait visiblement écouter avec tendresse, comme une spectatrice privilégiée à qui l’on offre ces chansons comme des cadeaux. Elle a aussi été séduite par la voix très rauque de Flo Malley, une voix qu’elle n’a pas et qu’elle ne peut pas avoir sans risquer de blesser sa voix. « On est jaloux » a-t-elle répété à plusieurs reprises.

 

La star a ensuite été invitée par Natasha St Pier à rejoindre la scène pour interpréter le tube de son dernier album français Sans attendre, Parler à mon père. Après s’être  brièvement entretenue avec Valérie Michelin, qui gère sa promotion en France, elle a donc interprété ce titre (en playback visiblement). A noter que la chanteuse n’utilise pas le même micro pour les séquences parlées et pour les séquences consacrées à ses singles. C’est en effet sur pied et avec un micro noir avec fil qu’elle a interprété ses deux chansons.

 

Lors des coupures, la chanteuse s’est révélée très drôle avec le public et leur a offert des moments cocasses très rares. Elle a plusieurs fois mis l’ambiance en se lançant spontanément sur un C’est bon pour le moral de la compagnie créole repris par l’ensemble du public mais aussi par une improvisation, spontanée elle aussi, sur English man in New York de Sting. L’ensemble de la troupe s’est mise à chanter avec elle, la chanteuse, ne connaissant pas toutes les paroles, les a laissé poursuivre le titre et s’est mise à danser sur la musique, pour le plus grand bonheur des fans présents. Un moment montrant une autre facette de la personnalité de la chanteuse mais qui risque fort de disparaître au montage.

 

 

Un autre moment cocasse a été particulièrement drôle. Un long fou-rire quasi interminable a éclaté entre Vincent Niclo et Céline Dion. Alors que Natasha St Pier demandait à Vincent Niclo d’évoquer la nouvelle édition de son album, celui-ci a  évoqué le calendrier qui était offert avec cette nouvelle version. Il a néanmoins précisé qu’il ne s’agissait pas d’un calendrier de nu. Une précision qui a fait éclater Céline de rire. Avec humour, il a proposé à la star dont il fait la première partie de faire un calendrier de nu : « Un mois chacun ». « Je ferai les mois froids » a d’abord prévenu Céline. « Mais tu ne seras pas plus habillée pour autant » lui a répondu le ténor dans un éclat de rire général. Un moment irrésistible, à tel point que Natasha St Pier avait du mal à retrouver le sérieux de ses invités pour poursuivre l’émission.

 

Céline a terminé pliée de rire par terre. « Je n’ai jamais autant ri » déclarait-elle au public présent dans le studio. La bonne entente entre les deux artistes était évidente. La star de Las Vegas est même allée jusqu’à mimer les poses qu’elle pourrait prendre pour cet éventuel futur calendrier. C’est alors que Vincent Niclo a déclaré : « Ce n’est pas le temps des cathédrales, mais c’est le temps du nu intégral », ce qui a relancé le fou-rire.

 

(photos Facebook)

 

Alors que l’on pensait ce moment totalement délirant terminé, lorsque Céline Dion raccompagnait Vincent Niclo, un caméraman sur le plateau est tombé, déclenchant à nouveau les rires de tous bords, si bien que les deux chanteurs se sont assis sur la scène et Natasha St Pier les a rejoints et a mis fin à ce moment qui pourrait devenir culte à condition qu’il ne disparaisse pas au montage. Une fois Vincent Niclo parti et le fou-rire terminé, Céline très polie et bien loin des caprices de diva est allée demander au caméraman s’il allait bien.

 

Un medley des plus grands tubes de l’ère Goldman a également été enregistré et Céline a rejoint la troupe sur la fin de Dans un autre monde pour un final très puissant. La chanteuse joue le jeu et tient la note en live.

 

Pour clôturer cette jolie émission, Céline a interprété pour la première fois en France son nouveau single anglais Loved me back to life, en semi-live. La chanteuse a démarré la chanson écrite par Sia a cappella, dans la tonalité originale, mais était ensuite soutenue par une bande son contenant sa propre voix.

 

Très efficace, la star n’a enregistré ses chansons qu’une seule fois sans faire de demande particulière à la production. Seule la réponse à une question a été enregistrée deux fois, la chanteuse ayant dit S’il suffisait d’aimer à la place de Pour que tu m’aimes encore.

 

L’émission s’annonce très réussie, même si celle qui s’apprête à remplir Bercy à la fin du mois a peu chanté au final. La star surprend par sa simplicité, sa générosité et son indulgence. Cependant l’interview se révèle sans grande surprise, même si l’interprète de  Je sais pas révèle qu’elle aimerait bien un jour se produire dans des pays où elle n’est jamais allée comme le Maroc.

 

Quand Céline a quitté le plateau en remerciant le public et en lui faisant des signes de la main, il était presque minuit. L’émission Les chansons d’abord spécial Céline Dion, produite par Carson Prod, sera diffusée le dimanche 1er décembre à 17h sur France 3.

Partager cet article

Repost 0
Published by celinemusic
commenter cet article

commentaires