Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 19:30
En plus de trente ans de carrière, Céline Dion a fait le tour du monde dans les plus grandes salles et les plus grands stades. Celle qui a vendu plus de 220 millions d’albums a été aussi la première chanteuse à se produire deux soirs de suite au Stade de France en 1999 devant 160 000 personnes. Le 27 juillet dernier, elle se produisait devant plus de 42 000 personnes sur les Plaines d’Abraham au Québec, sa terre natale. Autant dire que celle qui se produit depuis 2003 à Las Vegas dans un théâtre de plus de 4000 places, une salle qui pour cette star internationale est déjà intime, n’a depuis de nombreuses années plus l’habitude des petites salles. Le temps où les québécois venaient manger au Vieux Baril, le restaurant des parents de la star, pour voir chanter la petite Céline est révolu. C’est pourquoi, chaque prestation télévisée ou concert intime de la chanteuse sont très prisés par les admirateurs.
 
 
 
 
La date du 29 octobre 2013 est donc devenue une date historique pour les fans de la diva. Peu habituée aux petites salles, la chanteuse a accepté de donner un court concert exceptionnel au théâtre Edison Ballroom de New York. Seulement 200 personnes environ sélectionnées sur concours ont eu le privilège d’assister à ce show intime exceptionnel organisé par la marque Pandora et la maison de disques de la star, Sony. Cela faisait très longtemps que la chanteuse ne s’était pas produite en spectacle dans une si petite salle, si proche du public. Une configuration que l’on aurait davantage tendance à réserver aux chanteurs de rock qu’à la chanteuse de variété à la voix d’or qu’est Céline Dion. A tort.
 
Céline Dion a lancé le 4 novembre dernier son nouvel album anglais Loved me back to life et a décidé de le promouvoir sans clip vidéo, en prenant le risque de ne pas suivre la mode du buzz, et en se focalisant sur sa nouvelle approche musicale et les live. Après avoir défendu en live sur les télévisions américaines son nouvel opus, la star s’est attaquée à la scène en proposant ce concert très intime, assez inattendu. C’est entre autres pour présenter et défendre quelques titres de son nouvel album que la chanteuse a décidé d’offrir ce mini-concert exceptionnel à 200 fans surexcités et plusieurs blogueurs américains influents parmi lesquels le célèbre Perez Hilton qui a ensuite commenté le concert et la chanteuse de façon très élogieuse.
 
   
 
L’interprète de Parler à mon père est entrée parmi la foule, comme pourrait le faire Johnny Hallyday, chose, là encore, exceptionnelle pour la chanteuse. Elle a ensuite proposé de nombreux classiques, qu’elle interprète déjà sur la scène de Las Vegas devant une salle très chantante mais a aussi interprété trois titres issus de son nouvel album : le single-titre Loved me back to life, Water and a flame sur laquelle elle excelle tant vocalement que dans l’attitude, et où le public lui permet de se remplir d’une jolie folie douce, et la reprise At Seventeen. Rayonnante, les cheveux lâchés à l’image du sentiment de liberté qui semble régner, vêtue de blanc et d’une veste dorée, la star semble heureuse de pouvoir proposer un show très musical où elle est libre de toute mise en scène superflue et peut être au plus prêt de ses fans. Le plus beau des cadeaux que la star a pu faire ce soir-là est une interprétation unique de My heart will go on. La bande originale du film Titanic est depuis 1997 toujours l’un des moments-clés des shows de la diva.
 
C’est souvent pour elle le moment d’enfiler la plus belle robe de la soirée pendant que ses vocalises (pré-enregistrées donc) résonnent et que l’effervescence monte parmi le public et ce n’est souvent qu’au moment où la flûte de pan fait son apparition que la diva fait également la sienne avec beaucoup de grâce et entame l’un des titres les plus célèbres de tous temps. Mais pour ce show exceptionnel, pas de robe de soirée, pas de sortie de scène et de faux rappel.
 
Pour la première fois, 15 ans après la sortie de son plus grands succès, Céline accepte de bousculer les codes qu’elle a elle-même créés et chante les vocalises du début de ce hit mondial face au public, a cappela, à la perfection. Cette voix qui a fait crié les stades pendant des années pour ces quelques vocalises annonçant l’arrivée du temps fort du spectacle est donc devenue une réalité pour ces quelques fans qui ont pu assister à cette interprétation divine et unique de cette introduction à la voix habituellement volatile et irréelle, qui prenait forme sous leurs yeux. Un moment qui restera à coup sûr marqué dans le cœur des fans de celle dont les spectacles sont habituellement si millimétrés. Comme quoi, la chanteuse de 45 ans peut encore surprendre, même ses plus fidèles.

 
Pour un concert qui avait pour mission de présenter le nouvel album anglais de la star, Loved me back to life, les fans étaient en droit à s’attendre à davantage de titres de ce nouvel opus, la tracklist reposant en effet essentiellement sur les grands succès passés anglais de la Québécoise. 12 titres ont été interprétés dans ce concert d’environ 45 minutes :
It's All Coming Back To Me Now
The Power of Love
Where Does My Heart Beat Now
Because You Loved Me
The Reason
Water and a Flame
Loved Me Back To Life
At seventeen
All By Myself
Love Can Move Mountains
River Deep Mountain High
My Heart Will Go On
 

 
 
 

 
 

 
 
Néanmoins, cette performance inédite reste un moment unique où la chanteuse était en communion parfaite avec ses fans et sa musique, dans une forme physique et vocale époustouflante. Des moments simples et sincères que l’on voudrait que la diva offre plus souvent. D’ailleurs, il n’est pas impossible qu’il y ait un avant et un après ce concert intime exceptionnel à New-York et que la star renouvelle l’expérience. En effet, RTL a pu assister au concert et interroger la star à l’issue de celui-ci. Et la chanteuse semblait ravie de ce moment : « Quel bonheur de chanter pour les gens. Ils chantaient pratiquement plus fort que moi, raconte-t-elle. C'est vraiment un gros cadeau d'être si près, c'est pas donné souvent. C'était vraiment un plaisir extraordinaire ce soir ».
 
Bientôt un concert-intime en France ? Les fans français en rêvent et la star avait évoqué l’envie de faire des salles comme l’Olympia dans une interview sur Europe 1, l’an dernier. Mais en attendant la diva propose une série de concerts exceptionnels à Paris-Bercy du 25 novembre au 5 décembre prochain, après deux concerts à Anvers, en Belgique. Des concerts déjà complets depuis plusieurs mois.

Partager cet article

Repost 0
Published by celinemusic
commenter cet article

commentaires