Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 18:32
Le 5 novembre, Céline Dion sortira son nouvel album français intitulé "Sans attendre". La chanteuse québécoise qui cartonne à Las Vegas n'a pas sorti d'album depuis cinq ans. En 2007, l'album "D'elles" avait remporté moins de succès que ses prédécesseurs. De la part des fans comme des médias, il y a donc beaucoup d'attente.
 
 
Pourtant, la star affirme qu'elle n'a pas de pression et qu'elle a enregistré cet album pour le plaisir. Mais malgré cela, l'équipe de la chanteuse fait les choses en grand pour s'assurer du succès de ce nouvel opus qui a tout pour convaincre. En effet, pour séduire le public québécois, le duo "Une chance qu'on s'a" avec Jean-Pierre Ferland a été ajouté à l'album. Les français seront comblés par un duo avec le rockeur national Johnny Hallyday intitulé "L'amour peut prendre froid" mais aussi un duo virtuel avec le regretté Henri Salvador intitulé "Tant de temps".
 
Pour s'assurer que ce nouvel album ne passe pas inaperçu au Québec, Céline Dion et son mari René Angélil ont convoqué les médias québécois le 1er octobre dernier afin de réaliser une série d'interviews où la chanteuse a pu présenter ce nouvel opus. Des interviews où la chanteuse revient également sur sa vie de famille et la polémique de ses photos légèrement dénudées qu'elle dit assumer.
 
Si ces interviews se ressemblent souvent et que la chanteuse se répète inévitablement, l'interview réalisée verre à la main, diffusée vendredi soir sur TVA dans "Ca finit bien la semaine" s'avère un peu différente et aborde d'autres thèmes dans la bonne humeur.
 
Dans cette émission entre filles, avec la chanteuse québécoise Marie-Mai en présentatrice du jour, la star aborde l'éducation de ses enfants et principalement celle de René-Charles, son garçon de 11 ans dont certaines filles veulent se rapprocher. "Ca l'agace un petit peu" indique la maman. Le "pré-ado" commence à souffrir des conséquences de la notoriété de ses parents. D'après Céline, il aurait été victime d'usurpation d'identité sur Twitter. Quelqu'un se ferait passer pour lui sur le célèbre réseau social. Une situation que le jeune garçon vivrait très mal.
 
Mais la star, qui se présente en mère "normale" très disponible, affirme privilégier le dialogue à l'autorité et aux punitions. "Je veux qu'il comprenne mes stress, je veux qu'ils me dise les siens" explique-t-elle. Du côté des jumeaux Nelson et Eddy, tout se passe bien. Alors qu'ils auront deux ans dans quelques jours, elle confie allaiter encore l'un d'eux. La star internationale raconte son quotidien en expliquant le luxe qu'elle a de pouvoir rester à la maison en pyjama, sans maquillage, toute la journée pendant ses jours de repos. Cette interview est également une occasion pour la chanteuse de revenir sur ses rapports avec les médias et les questions des journalistes. Elle confie ainsi une stratégie que lui a enseignée René pendant ses trente ans de carrière: "Il dit: Quand les gens te posent une question, il faut pas nécessairement que tu répondes juste à la question, faut que tu dises qu'est-ce que t'as à dire (...) Il faut détourner la question". Une technique de communication bien rodée et qui a fait ses preuves.
 
Mais pour mieux connaître les coulisses de la vie de la chanteuse, il faut aussi écouter son mari et manager, René Angélil, qui lui non plus n'est pas avare en confessions. Il était l'invité de l'émission de Denis Lévesque sur TVA, quelques jours après sa femme. A la différence que l'interview de la chanteuse avait été enregistrée au club de Golf Le Mirage et durait moins de 10 minutes. Cette fois, René était l'invité principal de l'émission et était physiquement présent sur le plateau. Une interview fleuve de plus de 40 minutes où le manageur est revenu sur son amour du jeu pour le poker mais aussi sur sa stratégie d'agir "comme un millionnaire" quand on croit à son artiste. De nombreuses anecdotes déjà connues des fans de la star puisque René les avaient déjà racontées dans sa biographie publiée il y deux ans.
 
  
   
Le manageur confirme que dès que Céline a chanté dans son bureau, il a su qu'elle devriendrait une star au Québec et en France. En revanche, il n'osait pas encore à l'époque songer à une carrière internationale pour celle qui deviendra son épouse et la mère de ses enfants. En revanche, l'interview s'avère plus intéressante quand le journaliste aborde le rapport de la chanteuse à la critique mais aussi aux coulisses de la réalisation de "Sans attendre", le nouvel album français, qui est la véritable raison de cette longue interview de René.
 
D'après lui, Céline Dion est très ouverte à la critique de ses collaborateurs. Elle la demande même. Selon le manageur, un artiste ne peut se construire si on lui dit toujours que c'est parfait alors que ce n'est jamais parfait. Il insiste aussi sur l'importance d'un bon entourage. Cepandant, poussé par le journaliste, René avoue qu'il apprécie peu la critique et la caricature de sa chanteuse dans les médias même s'il l'accepte à condition que ce ne soit pas de la jalousie ou de la méchanceté. Il confie avoir envie de téléphoner aux journalistes en question pour défendre son artiste mais avoue se freiner.
 
Enfin, il n'oublie pas évidemment de chanter les louanges de "Sans attendre" qui est selon lui le "meilleur album français" de la chanteuse depuis l'album "D'eux" qu'avait écrit Jean-Jacques Goldman en 1995 et qui était devenu l'album francophone le plus vendu de tous les temps.
 
En ce qui concerne l'album anglais, "Water and a flame", René confirme que la sortie a été décalée au printemps 2013.
 
La promotion québécoise de "Sans attendre" devrait se terminer le 4 novembre. Ce soir-là, TVA diffusera un show spécial qui devrait être enregistré le 15 octobre prochain dans le cadre intime d'un studio de télévision.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by celinemusic
commenter cet article

commentaires